news s13 01/04/22

Édition du 01 avril 2022

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly-Newsletter

01.04.22, N°107

Une série d’annonces surprise du gouvernement est venue saluer dans une indifférence générale l’arrivée de ce drôle de printemps. Pourtant, elles sont de taille, ces mesures. L’utilisation des énergies fossiles est désormais interdite en France. La fréquentation des musées, bibliothèques, salles de concert et de spectacle est obligatoire pour les plus de 3 ans. Les OGM, pesticides et sulfites sont classés sur la liste noire des produits illégaux et les actes d’incivisme, de racisme ou sexistes seront jugés en comparution immédiate selon la procédure dite « c’est celui qui dit qui est ». Nombreux, en cette veille d’élections présidentielles, crieront à la démagogie. Nous dirons simplement poisson d’Avril. À suivre, nos super repérages de la semaine qui, eux, sont bien vrais.

Peep Shop demain ! : Samedi 2 et dimanche 3 avril, le Peep Shop débarque au Dojo pour un pop-up store de créateur·trice·s du Sud Mode éthique, vin nature, déco créative, bijoux fleuris, clean pâtisserie s’exposent dans notre white cube niçois. Côté événement, ateliers inédits, expos, flash tattoo, DJ set et apéros. Venez beaucoup.

Envie d’ailleurs à Mouans-Sartoux : Jusqu’à dimanche, le festival Envie d’Ailleurs vous invite à voyager plus éco. Ni low cost, ni hobo, mais en vélo, kayak, van aménagé, ou à pied, le 1er festival de voyages durables de la région vous montre la voie. Au programme, projections de films, rencontres avec des voyageurs et passionnés, ateliers créatifs et exposants pour faire le plein d’adresses, bons plans, et idées nature.

L’été corse fait son show(room) : Ce dimanche, à l’occasion du lancement de sa nouvelle collection Corsican Girl…Miami Vibes, Mademoiselle Flora investit l’hôtel Le Maquis (Porticcio) pour un showroom exclusif et éphémère en bord de mer de 12h30 à 18h. La boutique Donia Esther sera également de la partie. #readyforsummer

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly-Newsletter-LK_EARTHA_FOND_ROSE_FLEURS_JAUNES_MG

Chez Lena, tout est Klar (et on aime ça)

Dans son atelier marseillais, Daniele Dreux conçoit de belles pièces à porter imprégnées de Méditerranée et d’une éthique qui nous plaît : tissus sélectionnés à partir des reliquats de grandes maisons de couture, prix transparents dévoilant chaque étape de la fabrication. Pour sa collection de ce printemps 22, la créatrice a convoqué de grandes figures féminines qui l’inspirent et stimulent sa créativité : Eartha Kitt, Meryl Streep, Emily Dickinson, Jane Goodall, Frida Khalo ou encore la femme samouraï Onna-Bugeisha. Imprimés floraux et cotonnades légères, palette éclatante ou poudrée, la mode de Lena Klar est une lumineuse confidence.

Crédit photo: © Robe Eartha, imprimé C’est si bon.

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-image_14_900x

Voyage olfactif en terres précieuses

Depuis l’été 21, Carla Rugani nous immerge dans l’univers enivrant d’In Terra Preziosa. Du haut de ses 24 ans, elle cultive une belle ligne de parfums d’exception pour la maison, en jeune femme de tête qui a du flair. Partagée entre l’ancrage au terroir et l’errance en liberté, entre Corse et Méditerranée, elle pioche, ici et là, le parfum d’un instant. De là est née sa première collection de 5 fragrances évocatrices (Terre Nomade, Immortelle Forever, Sable Chaud, Voleur d’Amour, Les Filles du Bord de Mer) qui gardent la mémoire précieuse d’un voyage olfactif. Une gamme qui se décline en bougies, diffuseurs et brumes, et affirme son caractère résolument eco-friendly relevé.

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly-Newsletter-Les abeilles, reines de la beauté naturelle

Les abeilles, reines de la beauté naturelle

Miel, propolis, gelée royale, cire, le trésor des abeilles est immense et leurs bienfaits, infinis (du moins, on l’espère). Le meilleur moyen pour s’en assurer, c’est de privilégier les marques responsables dont le cercle vertueux protège les espèces en protégeant notre épiderme. Pour l’arrivée du printemps, voici notre sélection de soins choisis à adopter dard dard.

Bee my baby

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly_Newsletter_Lesho-p_Touring Club

Aperitivo, pique-nique chic, adoptez le style touring club

Sandra Polianoff, serial storytelleuse, est apprentie sudiste depuis 3 ans, après avoir fui la capitale pour la lumière du Sud. Alexandra Dossi, designer graphique sous influence palermitaine, s’est prise d’amour pour la majolique, faïence traditionnelle sicilienne. Ensemble elles créent Lesho-p, leur homestore aixois dédié au beau. Pour intérieurs délicieux et raffinés ou terrasses ensoleillés, elles imaginent des collections d’objets à belle personnalité et sélectionnent les pépites d’autres talents créatifs du sud. Instant crush pour ces assiettes vintage éditées dans les années 80 et 90 par le Touring Club d’Italie, bible de la restauration italienne, où chaque dessin peint à Naples évoque le plat fétiche d’un établissement, pour un pimpant déjeuner sur l’herbe.

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly_Newsletter_Marseille Rue Sainte_La Butinerie

À Marseille, la rue Sainte refleurit

Sur l’une des voies les plus anciennes et appréciées de Marseille, qui relie la rue Paradis à la rampe Saint-Maurice en passant par la majestueuse abbaye Saint-Victor, de nouvelles pépites ont éclos récemment. Fromage frais urbain, cantine éthique, café fleuri, épicerie inspirée, mode engagée et pâtisseries décomplexées, la rue Sainte est de nouveau en odeur de sainteté.

J’y vais

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly_Newsletter_Troupeau-Lauzanier_Maison-de-la-transhumance

Entre la France et l’Italie, ça marche encore mieux

Pour humer l’air frais des montagnes et défricher des sentiers pas battus (on n’est pas des moutons), célébrons la naissance du tout nouveau GR®69 baptisé La Routo®. Tracé sur le chemin de la transhumance, la grande traversée annuelle des troupeaux vers l’herbe verte des sommets, ce nouvel itinéraire de grande randonnée relie la France à l’Italie en 33 étapes, de la plaine de la Crau à la Vallée de la Stura italienne, à la Vallée de la Blanche, en passant par la Haute Provence, Digne-les-Bains et les villages du Vernet et de Seyne-les-Alpes. On y parcourt des paysages façonnés par la migration des animaux, stupéfiants de calme et de beauté, côtoyant le métier de berger et cette pratique ancestrale, bientôt inscrite, on l’espère, au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO).

Crédit photo: © Maison de la transhumance

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly-Newsletter-21Paysans-Boyer

À Nice, Deux fois 21 Paysans

Après sa première épicerie contemporaine de la rue Valperga, primeurs impeccables et table recommandable, puis son annexe niçoise Panivore qui a redonné au sandwich ses lettres de noblesse avec ses ingrédients ultra-frais, de la ferme à la mie made by Mama Baker, 21 Paysans s’est offert une nouvelle adresse rue Boyer. On y retrouve quelque 1000 références de produits locaux provenant de 150 paysans, fermes et producteurs de la région pour faire son marché sur place ou collecter les commandes passées sur le e-shop, tout aussi engagé. Pour les déjeuners sur le pouce, café, jus minute et sandwichs sur-mesure au vrai goût de notre terroir.

Crédit photo: © ncls photographies

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly_Newsletter_La Cueilleuse Sauvage_Tarot des plantes sauvages

Notre sauvage de la semaine nous tire les cartes

La Cueilleuse Sauvage, créatrice d’un blog de recettes fleuries et formatrice passionnée de cuisine sauvage et soins à base de plantes, nous offre les secrets de son étude perpétuelle de la nature avec son tout premier livre, le Tarot des plantes sauvages, co-créé avec l’artiste végétale Sandrine de Borman. On y découvre 22 plantes sauvages et leurs propriétés quasi magiques, à travers une approche sensorielle liée aux attributs symboliques et mythologiques que nos ancêtres leur conféraient. Mariant mystique et botanique, notre sauvage autrice associe chaque plante avec les arcanes du Tarot de Marseille qui, entre des mains habiles, détient le pouvoir de nous révéler à nous-même.

liSM10lWS4-6MrmFRhONXQ-Sudnly_Newsletter_Bilal Hamdad, Rive Droite, 2021, Huile sur toile, 195 x 290 cm. Musée de l'Immigration, Paris

Peinture sociale au Suquet des artistes

Le Suquet des artistes à Cannes présente la première rétrospective du jeune artiste Bilal Hamdad sous le titre Solitudes croisées. Dans ces scènes de vie immobiles, comme un cliché pris sur le vif au détour d’une rue, des personnages accaparés par leurs pensées, les yeux dans le vague ou rivés sur leur téléphone, semblent errer dans une infinie solitude. En figeant ces anonymes, Bilal Hamdad nous laisse libres d’imaginer leur histoire, leur passé, ce qui rend leur présence si fuyante. Un quotidien désabusé (dé)peint par l’artiste, quelque part entre Edward Hopper et images d’actualité banalisées. À voir jusqu’au 29 mai.

Et pour finir, bonus musical de la semaine à écouter sans attendre et à voir en personne samedi au Dojo pour notre soirée Peep Shop foutraque et géniale. Enjoy!