news s50 17/12/21

Édition du 17 décembre 2021

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-Newsletter-171221

17.12.21, N°94

Ouf, on y est arrivé, à cette fin d’année. À travers les vagues pandémiques, les aléas d’un agenda chaotique, qui nous a tout de même réservé – souvenez-vous – de vrais plaisirs et de belles découvertes (relire nos newsletters de l’année), en explorant chaque semaine les ressources de notre terroir créatif méditerranéen. Pour l’heure, préparons-nous à réveillonner en famille, entre amis et avec prudence (quelques idées à suivre ci-dessous). Bonnes fêtes et à l’année prochaine.

Hubert Weibel au DojoTout le monde (nous y compris) est passé à côté de cet artiste sensible et discret. Notre expo (vernissage ce soir, à voir jusqu’en janvier) est l’occasion de découvrir ses œuvres figuratives foisonnantes. Le Dojo, 22 bis, bd Stalingrad, sur le port de Nice.

Noël à Cannes : Ce week-end, Marché de Noël des Créatrices à Cannes. De jolies choses handmade in Sud, chez Fleur & Chloé. Ambiance salon de thé et pépites signées Claire Gasparini, Maggy&co, Mood 117, Lisette, Atelier Bon Sens, Bo&Mia Bijoux, Le Truck de Charlotte, Fleur et Chloé, Salt & Paper. Demain soir apéro, dimanche brunch. Finissez en beaut(h)é.

Collection Lambert : Jusqu’au 2 janvier à la Collection Lambert, derniers jours pour voir How to Disappear… et L comme Lambert, présentées dans le cadre de Playground, un programme d’expérimentation et de jeu ; sans oublier l’exposition de l’artiste Nathalie Du Pasquier, qui succède à Loris Gréaud dans le programme La Collection mise à nu par ses artistes, même.

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-Newsletter-Liaera

Les grands soirs de Liaera

Dans un monde livré aux mauvaises annonces sanitaires et à l’uniformité normcore d’un vestiaire mondialisé, un jeune label niçois porté par deux créatrices Lori et Loélia, pétillantes de talent et de vie, entreprend de nous redonner le goût des belles tenues et de l’extravagance, reflet des vraies personnalités. Pièces uniques ou en micro-séries, tissus luxueux, souvent détournés des grands éditeurs pour l’ameublement, l’esprit de cette nouvelle marque nous met en joie et brille déjà à la faveur de ses premières images (à découvrir sur sa vitrine web) réalisées au Negresco, sous l’œil bienveillant du Roi Soleil lui-même, fin connaisseur de flamboyance.

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-Monolyt

Les pierres douces de Monolyt

La nature façonne les pierres, Monolyt en fait des bijoux. À partir de galets collectés de Cannes à Monaco, en passant par les Gorges du Cians, Fabienne crée des bagues minimalistes à l’image de la Méditerranée, radieuse et élégante. Loin d’arracher à la terre ses précieuses pierres, par des méthodes d’extraction aux conséquences désastreuses pour l’environnement, la créatrice choisit avec le plus grand soin des cailloux lentement polis et roulés par la mer sur les plages du Sud. Dans son atelier niçois, les doux naufragés sont sertis sur joncs d’argent 925 ou vermeil, pour mettre le cap sur un second voyage à vos doigts.

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-Belles de Noël Notre shopping clean cosmétiques et soins-UNIVERS-SOUTHOFBEAUTY-WEB-2

Belles de Noël : Notre shopping clean cosmétiques et soins

Les principes actifs bienfaisants tirés des ingrédients naturels cueillis toute l’année dans le Sud nous invitent à finir l’année avec le sourire, un teint éclatant et une peau parfaitement reposée. Tour d’horizon de la beauté sourcée en Méditerranée.

Belle de Noël, c’est moi !

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-L'Hôtel Martinez-Cannes Isabelle Huppert

Isabelle Huppert prend ses quartiers au Martinez

Palace des années folles, et adresse de choix des plus grandes stars du cinéma, l’emblématique maison cannoise chérit depuis toujours la relation intime qu’elle entretient avec ses invités foulant le tapis rouge. Cette année, le Martinez dédie à Isabelle Huppert l’un de ses plus somptueux appartements. Tons clairs et apaisants, blanc et dorés, mélanges de matières nobles, comme le cuir et la soie, la décoration pensée en collaboration avec l’actrice française est un cocon de douceur et de lumière, à son image. Pour parfaire l’expérience, Julie Massé, parfumeur chez Mane, a créé une identité olfactive incarnant la personnalité de la comédienne, aux notes de tubéreuses grassoises, et Christian Sinicropi, chef doublement étoilé du restaurant La Palme d’Or élabore un menu sur-mesure. Définitivement Huppert classe.

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-MistralGin-Velvet1

[ En Provence, on n’a pas de champagne mais on a du gin, #8 ]

Il étonne par sa robe affriolante, surprend par sa fraîcheur aromatique, Mistral Gin souffle un vent de nouveauté pour les fêtes. Du distillat de 12 plantes méditerranéennes récoltées à la main pour certaines sur la Montagne de Lure, ressource inépuisable depuis des millénaires, le premier dry gin rosé de Provence a vu le jour. Un bonbon méridional dont la teinte séduisante, qui rend honneur à nos vignobles de Provence, égayera vos tables festives d’infinis cocktails pastel (à consommer bien sûr avec la modération qui vous caractérise). Et pour la touche de créativité, testez le « Spicy Kiss », recette à partager pour la nouvelle année, ou avant pour les impatient·e·s.

Kiss me!

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-Desserts de chefs du Sud

Réveillons : notre sélection de bûches sans embûche

Tradition oblige, cette année encore, Noël sera semé de bûches. Pour fendre la routine des fêtes, laissons un temps la bûche traditionnelle pour des formes originales et inattendues qui réjouiront autant nos convives visuellement que gustativement. Pour ces créations pâtissières ou glacées, avec ou sans gluten, délicates ou régressives, chefs pâtissiers et maisons de renom rivalisent d’inventivité et réinventent le plus incontournable des desserts de fêtes. Voici en 7 étapes et un bonus notre sélection néo-bucheronne.

Bûches cousues

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter- épicerie Lideal

Marseille : l’épicière de L’Idéal se dédouble

Non contente de générer un buzz permanent autour de son épicerie fine, Julia Sammut frappe carrément fort cette semaine. La voilà qui inaugure, juste en face de sa boutique, un nouveau restaurant, antre voûté aux tons de craie, nappes blanches et bouquets frais, où trône un four à bois pour saisir volailles, lasagnes ou focacce sous la houlette du chef Aurélien Baron. Ouvert à midi et, à partir du 28 décembre, les jeudis et vendredis soirs sur réservation (8, rue d’Aubagne, 09 80 39 99 41). Et la voici qui édite À L’Idéal, le livre que l’on attendait, 350 pages avec un max de recettes, photos décalées et histoires vécues à déguster à petites bouchées. En bonus (si vous avez de bons yeux), une idée de menu festif (zoomez sur l’image ci-dessus). Et pour croquer le sud à pleines dents, commandez vite ici.

uLyrQCRzQ82jg05RJze-cw-Sudnly-newsletter-Catherine Issert-Yayoi-Gunji

Yayoï Gunji chez Catherine Issert

Dès samedi, la Galerie Catherine Issert accueille Mirror Flower, Water Moon, l’exposition personnelle de Yayoï Gunji. De son pinceau, l’artiste capture des instants de vie, des images mentales, laissant son cœur guider sa main, car pour bien peindre, « il faut l’œil, la main et le cœur ». Si ces mots sont ceux de David Hockney, l’une des principales inspirations de l’artiste, elle les applique comme s’ils naissaient de son propre esprit. Dès l’enfance, sa mère lui transmet le goût pour le dessin, bien différent de celui qu’elle apprend plus tard à la Villa Arson à Nice, mais qui lui permet de développer son univers personnel. Dans ses peintures, Yayoï Gunji célèbre et cristallise la beauté du monde, comme celle qu’elle voit dans la Méditerranée, qui l’inspire. Exposition à voir jusqu’au 29 janvier.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine, 1 minute et 16 secondes de mise en bouche, sans masque et suave à souhait, qui nous rappelle à la sensualité. Enjoy & finissez bien l’année.