news s31 06/08/21

Édition du 06 août 2021

Design sans titre

06.08.21, N°77

Sur le toit ou dans les fonds marins, sur une vague olfactive qui nous enlève, dans l’intimité d’un joli concept-store manucuré ou les salles d’expos de musées historiques, on peut trouver le calme, la fraîcheur et le temps de vivre cet été autrement. Ça vous tente ?

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Hôtel-Amour-Profil-Grec

Amour Grec, le rooftop de l’été à Nice

Sans aucun doute, le meilleur rooftop de Nice. Zoom sur l’Hôtel Amour qui fait Profil Grec jusqu’au mois de septembre. Des assiettes hautes en couleurs de spécialités grecques, à base de produits locaux de qualité et gorgées de soleil. Taverna dans le jardin ou grill sur le toit de l’hôtel, de l’incontournable Tzatzíki, au fameux Kolokitho-kefted (beignets de courgette, sauce yaourt), en passant par les plats de partage, telles les salades grecques et autres Saganakis grillés, au fromage de brebis. Des recettes authentiques et familiales préparées en toute simplicité selon les principes du fondateur de « Profil Grec », Alexandros Raillis, pimpés par le cadre le plus délicieux.

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Le-Bon-Quotidien

Le Beau Quotidien, plus qu’une boutique, un manifeste

En flânant vers le boulevard Victor Hugo à Nice, on fait de belles trouvailles, comme Le Beau Quotidien. Son nom est un programme, puisque la boutique se donne pour mission de nous rendre la vie plus douce, en dénichant des marques locales – souvent  –, aussi ingénieuses que responsables – toujours. Cosmétiques et soins, petite déco, parfums d’ambiance, mode et accessoires, on y dégote plein d’objets et d’accessoires originaux et zéro déchet. Très actif, le concept store organise régulièrement des pop-ups avec de jeunes marques à suivre, dont le dernier concentré sur le prêt à porter éthique, nous a permis de (re)découvrir les marques Vieilles Âmes et Meeko, à suivre avec attention. Et pour les applaudir, on se retrouve dans l’espace café.

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Bluenery-Academy-Bastien-Soleil

Découvrez Villefranche-sur-mer en profondeur

De mai à octobre, la Bluenery Academy, nouveau centre de découverte et d’apprentissage de la plongée en apnée, vous accueille à Villefranche-sur-Mer, le berceau historique de l’apnée moderne. Soucieuse de préserver et de mettre en lumière le patrimoine maritime et culturel, la structure propose un large choix d’activités, encadrées par une équipe de professionnels coachée par Guillaume Néry, double champion du monde, et Bastien Soleil, artiste photographe, pour faire de la pratique de l’apnée un nouvel art de vivre accessible tous.

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Pesto de tomate _ ©Mes Brouillons de Cuisine BIOnly

Pique-niques éco-friendly

Créée en 2020, Bionly, nouvelle marque française d’épicerie bio conditionnée en Provence, propose 55 références toutes issues de l’agriculture biologique. Une marque engagée par nature avec son label « Richesse Partagées » et ses emballages éco-conçus et recyclables. Une gamme complète et soignée de fruits secs, condiments, sucres et jus, qui se prêtera idéalement à la réalisation de pique-niques pas ennuyeux mais aussi responsables et durables.

Crédit photo: © Mes Brouillons de Cuisine BIOnly

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Silence-des-Calanques (2)

Silence des calanques (on en rêve)

La maison de parfums engagée Æmium nous invite à rêver avec Silence Des Calanques, un parfum singulier hors des sentiers battus, loin de la foule et du bruit, le temps d’une promenade olfactive aux notes fraîches et acidulées, et aux accents maritimes. Bergamote, pamplemousse, néroli, fleur d’oranger et menthe poivrée, le voyage nous transporte. Une fragrance naturelle et non genrée conçue par les nez de Grasse dans un flacon en verre allégé et bois made in France.

-h2vwCHeQfCnOt2CCKXISw-Sudnly-newsletter-Dorothea-Lange-au--musée-Réattu

La donation Stourdzé au musée Reattu d’Arles

En 1998, Sam Stourdzé commissaire de l’exposition Dorothea Lange à l’Hôtel Sully à Paris fait réaliser 36 tirages argentiques d’œuvres photographiques majeures. Profondément lié à Arles, après avoir brillamment dirigé les Rencontres Photo, il fait don de ces tirages exceptionnels au musée Réattu. Sa générosité nous donne à voir Les raisins de la colère, expo d’une grande richesse, qui retrace le parcours artistique de Dorothea Lange, dans l’Amérique profonde des années 1933 à 1940. Une série qui enrichit les collections du musée et conforte la ville dans sa vocation photographique. À voir jusqu’au 3 octobre.

Crédit photo: © The Dorothea Lange Collection, Oakland Museum of California.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine, bande son idéale pour accompagner l’expo de Dorothea Lange ou le ballet des yachts et limousines luxueuses de cet été 2021. Enjoy.