news s19 13/05/22

Édition du 13 mai 2022

Design sans titre

13.05.22, N°113

Invasion, élection, inflation, déforestation, and so on, l’actualité est chargée en ions négatifs (et ce n’est pas une bonne nouvelle). Pour un peu, on se reconfinerait direct pour binge watcher l’intégrale de la Petite Maison dans la Prairie. Si vous trouvez Charles Ingals encore plus flippant (ce qui n’est pas exclu), l’autre solution consiste à relever la tête (de votre soupe miso lyophilisée ou de l’écran de votre smartphone) pour vous offrir une réalité meilleure (à défaut d’être augmentée). Cette semaine, donc, nos idées pour se lancer et retrouver l’estime de soi (c’est-à-dire vous). 

À Bastia, retour du Ballà Boom format compact : Après 2 ans de disette, le Ballà Boom Festival revient en mode Blitz Party : 4 h chrono pour tout donner sur la house solaire de From Disco To Disko (warm up) puis Young Marco en duo avec la star du soir, John Talabot himself, from Barcelona. Un furieux set à 4 mains sous les lights de l’Alb’Oru, remixé Ballà Club pour un soir, CE SOIR.

Enquête sur les mèmes à la Villa Arson, Nice : Samedi à la villa Arson, vernissage de l’expo Mème Manifesto, où Clusterduck, collectif italien interdisciplinaire nous plonge dans l’univers abyssal des mèmes Internet. A la manière d’un enquêteur, il nous entraîne dans une tentative de cartographier la « mèmesphère » par une installation vidéo interactive, le detective wall.

Remise à neuf à Porto Vecchio : Estelle Brotons est yogi, Luc Darracq, hypnologue. Ensemble, ils ont décidé de vous rendre votre capital confiance. Leurs ateliers magiques ? Kundalini yoga, hypnose, méditation, breathwork, sophrologie, PNL, nutrition. Pour retrouver le mojo, direction Eden Mare Yacht Club ce week-end. Réservation en MP sur Instagram. #viensonchange

unnamed-1

Corses et culottés, les dessous de l’Atelier Vera Chintz

C’est fou comme la confiance en soi ne tient parfois qu’à un fil. Produit de façon raisonnée à partir de chutes de tissu upcyclées, ce dessous est bien culotté, fidèle à une démarche de mode locale, éthique et émancipatrice. On se l’offre donc (tout fait), on le personnalise (sur commande) ou mieux, on le crée de A à Z (façon DIY), lors d’un workshop ou afterwork couture organisé par Carine, Maria et Beata, entrepreneuses audacieuses qui démocratisent le style depuis leur atelier-boutique particulier. Une maison de mode conviviale où les femmes portent la culotte, mais pas que (ouf). Réalisés en séries limitées, kimonos, robes, combinaisons, chemises, pantalons, foulards, bijoux et autres accessoires étoffent les lignes 100 % féminines et hot-couture de Vera Chintz.

unnamed-2

Heavy métal précieux et solid rocks

Leur force, c’est l’autre. Cynthia est violoncelliste, Fabrice est designer-joaillier, ensemble ils sont Nava, une ligne de joaillerie artistique où chaque bijou est pensé comme une œuvre d’art. Dans leurs ateliers marseillais, ils unissent leur vision créative et leurs mains, pour créer des joyaux raffinés, dont l’assemblage révèle un style Rock’n’roll inattendu. Calypso, Nour, Hash et Cheyenne, chaque collection diamantée envoie des watts et nous fait briller de mille feux, comme pour rivaliser avec l’éblouissant soleil de Méditerranée.

unnamed-3

Medene, produits sûrs pour routine saine

Pour intégrer les bienfaits des huiles essentielles à sa routine beauté, mieux vaut être bien documenté, ou laisser faire les pros, comme Laure De Lacaze, Marie-Claire Kanaan et Camille Pereira trois scientifiques et expertes en aromathérapie fondatrices de la start-up Medene. À base d’huiles essentielles et végétales 100 % bio, elles élaborent des soins aux dosages pointus et à l’efficacité ciblée à appliquer en roll-on sur les tempes et à l’intérieur de vos poignets. Le Stress less aux huiles essentielles de Ravintsara, mandarine verte, camomille et petit grain bigarade pour alléger la charge mentale. Le Boom boom power pour un coup de boost, à la menthe poivrée, l’épinette noire, le pin sylvestre et le gingembre. Deux flacons à glisser dans le sac et à dégainer à tout moment de la journée pour effet immédiat : confiance en soi retrouvée.

unnamed

Sélène Provence, vêtements de confiance

Cécile et Sarah ont une mission : faciliter l’accès à une mode plus juste, respectueuse de l’environnement et de celles et ceux qui fabriquent nos vêtements. Sur Sélène Provence, leur e-shop vertueux, on retrouve déjà 700 références d’une cinquantaine de créatrices engagées. Dans un même élan solidaire, Sélène s’engage en plus à consacrer 5 % de ses revenus au Projet Sirius. Son programme : booster la confiance en soi et la self esteem féminine à travers des rencontres et ateliers collectifs autour de la mode. Pour participer au fashion empowerment, allez vite sur selene-provence.fr, et bénéficiez de -10% sur tout le site avec le code SELENEMAI.

unnamed-4

V13 : Journée Mondiale du Cocktail et de la désinhibition

Si le vendredi 13 évoque, pour les plus vieux, les tirages de la Loterie nationale et, pour les plus jeunes, un slasher décliné bien plus que de raison, ce vendredi 13 mai 2022 ajoute à leur bonheur (ou au vertige) une troisième dimension : c’est la Journée Mondiale du Cocktail. Tintez glaçons, résonnez shakers, voici notre recueil de joyeux mélanges à confectionner avec les spécialités de nos distillateurs du Sud, quelques ami·e·s, qui aiment les mélanges (ou pas) et bien sûr, modération, pour retrouver des couleurs.

Je teste, (promis avec modération)

unnamed-5

Le Sud a décidément du talent (surtout les filles)

Marine Gauthier et Sarah Chougnet-Strudel n’ont eu nul besoin des ateliers du Projet Sirius (voir plus haut) pour donner vie à leur projet. Pour la première, Jeanne, amical établissement antibois de plus de 300 références de vins vivants et bières artisanales, une maison remplie de bonnes vibes où elle vous reçoit avec sa sœur comme ses amis, autour d’une joyeuse cuisine locavore et sa passion pour l’œnologie. Pour la seconde, Regain, table à manger marseillaise au patronyme éloquent, petite par la taille, grande par la cuisine gourmande de bistroquet, variant au gré du marché et que n’aurait pas reniée Giono. Si le guide Gault&Millau salue leur audace d’un Trophée Jeune Talent, nous, applaudissons leur réussite qui donne confiance à tous les projets de goût.

Crédit photo: © Gault&Millau, de gauche à droite, Sarah Chougnet-Strudel et Marine Gauthier.

unnamed-6

Prendre le large, épisode 1 : l’effort

S’il y a bien une chose dont Deborah Pardo ne manque pas, c’est de confiance. En elle, en l’avenir de la science et ses progrès, et en toutes les femmes à qui elle dédie son projet, Earthship sisters, incubateur écologique et cercle de sororité inédite fondée sur la formation par l’immersion. Sa propre expérience révélatrice en Antarctique, au côté de 80 femmes scientifiques, dans le cadre du programme international Homeward Bound, lui a donné l’envie d’offrir cette chance à d’autres. Résultat : un programme original, composé de 5 week-ends en pleine nature, 2 navigations en Méditerranée, et 200 heures de formation en ligne, durant lequel les « Sisters » volontaires, porteuses de projet éco-entrepreneurial sont coachées, challengées et sensibilisées aux thèmes du leadership et de la transition écologique. Depuis 2018, Earthship sisters a inspiré la création de 22 entreprises vertueuses, et garde le cap. Vendredi prochain, le 20 mai, première régate de l’année où, comme une allégorie de l’entreprise, l’entraide est de mise et chaque personne, un élément essentiel pour arriver à bon port.

Crédit photo: © Earthship Sisters

unnamed-7

Prendre le large, épisode 2 : le réconfort

Depuis plusieurs années, Le Don du Vent – spectaculaire voilier de 32 m né en Allemagne après-guerre – vogue fièrement dans les eaux de la cité phocéenne. Benoît et Fanny Bouchet (artiste peintre connue sous le nom de Nushka), heureux propriétaires de ce bijou rétro en profitent à plein temps. Large pont solarium, salon vue mer, cuisine en acajou et cabines luxueuses. Généreux, le couple partage même son deux-mâts lors de mini-croisières dans le Parc National des Calanques. Au programme : sorties en mer, baignades dans les criques, déjeuners gourmets (salades de saison, plats du jour et desserts signés Bernie Coffee, vins en biodynamie du Domaine de Sulauze) sans oublier dîners à bord et événements à quai. Bon à savoir : son sister ship Eleanor Mary est depuis peu en place à Marseille et pro­posera bientôt des croisières et prestations haut de gamme.

unnamed-8

Après la Journée du Cocktail, La Nuit des Musées

Ce samedi, 18e Nuit au Musée et c’est gratuit. Quelques exemples ? Lego My Lego lance les festivités au Mamac, avec une playlist underground italienne des années 60 en écho à l’exposition Vita Nuova, fraîchement vernie. Nocturne sonore au Centre de la photographie de Mougins, où les artistes-musiciens-plasticiens Marcel Bataillard, Kristof Everart et Henri Roger rejouent le thème de l’expo en cours, « La clairvoyance du hasard » de Li Lang et Yuki Onodera, laissant le public tirer aux dés leurs prochains accords. Au musée Magnelli, musée de la céramique à Vallauris, on rencontre Zhu Hong, artiste en résidence de création et transmission, qui présente sa dernière création, en dialogue avec l’œuvre d’Alberto Magnelli, avant de filer visiter à la torche la Chapelle voisine de La Guerre et la Paix pour une découverte inédite et flamboyante de l’œuvre de Picasso. À Hyères, c’est l’occasion (si vous ne l’avez pas encore fait) de visiter La Banque, le nouveau Musée des Cultures et du Paysage. Le Château Borély à Marseille accueille Vocalisez-Moi, performance de l’artiste et costumière Geneviève Favre Petroff, qui donne de la voix et de l’humour pour retracer l’histoire de la silhouette féminine depuis le XVIIIe siècle. Enfin, au Musée Nostradamus à Salon-de-Provence, on découvre les livres originaux de l’auteur, datant de plus de cinq siècles, ponctuée d’interludes musicaux. Le reste des surprises est à découvrir sur nuitdesmusees.culture.gouv.fr.

Crédit photo: ©Pari la nuit UP, Marcel Bataillard

Et pour finir, notre bonus musical, joli moment d’empowerment familial à la française qui nous rappelle que la vraie force est intérieure. Enjoy!