news s14 08/04/22

Édition du 08 avril 2022

08.04.22, N°108

Elle n’est pas née d’une collab’ design super cool, quelque part entre Hyères, Milan ou le Portugal. Elle n’est pas du tout en céramique, ni en matériau naturel, encore moins recyclé. Elle est très Cinquième République, s’il fallait la définir par son style décoratif. Pourtant, ne la boudez pas car, sous nos cieux dépourvus de bombardiers, elle a encore le mérite d’être transparente. Dimanche, votez dur, votez mou mais votez dans le trou. En attendant, suivez vite nos repérages de la semaine, inspirés par les vacances scolaires et le besoin de s’évader (après avoir voté).

Les Vilaines à Marseille : Ce soir à partir de 18h30, rdv au Bar des Amis à Marseille aux portes des Calanques pour fêter, devinez quoi ?, le millésime 2021 des Vilaines, le rosé qui a le goût du Sud et de l’amitié. Lionel Borla, l’auteur du livre « Voyage phocéen », sera là aussi. Et vous ?

Métiers d’art à Montpellier : Événement incontournable, le salon Ob’Art Montpellier, d’Ateliers d’Art de France dédié aux artisans métiers d’art est là du 8 au 10 avril 2022. Textile, bijoux, art de la table, déco, luminaires, sculptures. Ça sent le coup de cœur.

Masters à Monte-Carlo : Le Rolex Monte-Carlo Masters, est le premier des grands tournois de tennis du monde. Jugez-en de samedi 9 au dimanche 17 avril sur les tribunes vue mer du Monte-Carlo Country Club, où Stéfanos Tsitsipás défendra son titre pour le 125e anniversaire du tournoi.

OQbtBKkQQ-ah2_sqk8RIIQ-Newsletter_Sudnly_Hana san_Zoe - Elias

Eole porte Hana San

Avec son style minimaliste et intemporel, Hana San, qui invoque pour le qualifier l’épure de l’art japonais, le goût de l’architecture ou les images de Peter Lindbergh, a su créer une ligne ultra séduisante, au fil de quelques pièces essentielles et élégantes. Pensée comme une balade dans les ruelles d’Athènes, portée par le vent du large, sa nouvelle collection nous inspire. Robe de coton et de lin brodée pour soirée d’été, sweat sans manches et short pour un style sportwear chic, pantalon fluide associé à une chemise oversized rose poudré (sur la photo), chaque pièce s’harmonise pour composer une allure impeccable qui sied aux déesses grecques (et à vous).

OQbtBKkQQ-ah2_sqk8RIIQ-Sudnly_Newsletter_Sineaqua

La beauté ultra-dry

Sineaqua signe une nouvelle gamme de soins sans eau biodégradable, conçue à Éguilles avec l’aide du génie de la nature provençale, et déjà couronnée d’un Silver Award au concours Cosmétique Mag. Pas de poudre aux yeux, mais pour le corps et les cheveux, baumes démaquillant ou nourrissant, déodorant solide, bref des soins concrets et essentiels qui ont en plus le mérite de se transporter en toute légèreté avec étui de voyage approprié. De quoi rester au sec pour les vacances

Crédit photo: © pour @sineaqua par @lelabbyestelle

OQbtBKkQQ-ah2_sqk8RIIQ-Newsletter_Sudnly_L'Atelier OH LA MAIN

SOS vacances : 10 idées d’activités pour vous sauver la mise

Les vacances sont là sans que vous n’ayez rien vu venir. Thanks God, les musées, centres éducatifs et culturels, et autres institutions du Sud redoublent d’ingéniosité pour occuper les mains et l’esprit de nos enfants. Poterie, construction, aquariophilie, natation, théâtre, cuisine, animation et arts en tous genres, des activités pour combler même les plus hyperactifs.

Emergency booking

OQbtBKkQQ-ah2_sqk8RIIQ-Sudnly_Newsletter_Isabella Sallusti

Partir un jour sans retour, notre plan d’évasion

Il y a 20 ans, Isabella Sallusti quittait le monde du stylisme parisien, ses quatre enfants sous le bras, pour ouvrir dans le Sud sa ferme en permaculture, qu’elle transforme peu à peu en jardin d’Eden, puis en chambres et table d’hôtes. Aujourd’hui, Casa Sallusti, est un havre de paix, entre écolodges, ateliers culinaire et botanique, et cuisine de potager du chef Hugo Passalboni. Réouverture le 14 mai avec quelques surprises : dégustations vigneronnes, pop-ups culinaires, ateliers pédagogiques, journées bien-être et cours de yoga.

OQbtBKkQQ-ah2_sqk8RIIQ-Sudnly-Newsletter-©Christine Turnauer, Todike et sa mère Magdolina, Roumanie, 2016, Courtesy KLV Art

Vintage Vaucluse

De 2011 à 2016, la photographe Christine Turnauer n’a de cesse de voyager pour photographier les gens du voyage. En Inde, considérée comme le berceau de la culture gitane, puis en Roumanie, Bulgarie, Hongrie, Kosovo et Monténégro, elle immortalise des regards, trajectoires, fragments de vie que la Fondation Manuel Rivera Ortiz d’Arles a réunis au côté de photographies réalisées en 2019 par l’artiste en « Hommage à ses amis Gitanos » d’Arles et de Camargue. Vernissage jeudi 14 avril à 18 h.

Crédit photo: © Christine Turnauer, Todike et sa mère Magdolina, Roumanie, 2016, Courtesy KLV Art.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine qui nous exhorte, en termes crus certes mais explicites, à bouger nos fesses en rythme jusqu’au bureau de vote. Go for it!