news s08 25/02/22

Édition du 25 février 2022

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter

25.02.22, N°102

Vous avez remarqué comme l’actualité est surprenante ? Durant des mois, nous n’avons eu pour seul sujet qu’un acronyme millésimé (19). Et voici que, comme par enchantement, il ne pèse plus qu’un entrefilet. On ne va pas s’en plaindre, on va même en profiter pour se remettre sérieusement au boulot, sans défection inopinée consécutive à un prélèvement nasal perfide, sans masque, sans distance plus ou moins sociale ni télétravail. Bref, on s’y remet dare-dare en adoptant la panoplie adéquate pour reprendre son poste et mettre en œuvre toutes les idées qui ont germé entre temps (voir nos suggestions à suivre). En espérant sincèrement que l’actualité qui, décidément, n’en finit pas d’être surprenante, ne redeviendra pas monomaniaque, tendance psychopathe moscovite (22).

New Folk Sicilian Project à Brignoles : Ce soir, le New Folk Sicilian Project revisite les musiques traditionnelles siciliennes dans une forme vivante et contemporaine le temps d’un concert, entre folk méditerranéen ancestral et ethnomusicologie passionnante, pour nous faire chanter et danser dans l’auditorium du conservatoire Les Ursulines, fraîchement inauguré en décembre dernier à Brignoles. Réservez vite votre place au soleil.

Tout va bien… à Marseille : Jusqu’à dimanche, Tout va bien Mademoiselle ! au Théâtre des Bernardines à Marseille, un spectacle adapté du podcast « Les Superhéros/Hélène », de Julien Cernobori, journaliste à Radio France, où Marie Rémond, interprète et metteuse en scène, incarne avec sensibilité une “héroïne du quotidien”.

Salon Millésime Bio à Montpellier : Du 28 février au 2 mars, le Millésime Bio 2022, rendez-vous mondial du vin biologique, se tient à Montpellier. Trois jours de rencontres, dégustations, masterclass et conférences pour découvrir, déguster et célébrer de nouveau les meilleurs crus des domaines ensoleillés et vertueux de Provence, du Languedoc et de Corse. Santé !

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-Workwear-retour-du-Bleu-de-travail

Mode active : remettons les bleus au travail

Bleu de travail, bleu de chauffe, chino, moleskine, bleu de Chine, quel que soit son nom, il reste reconnaissable entre mille. Col claudine, poches larges, boutonnière, et bien sûr son bleu de Prusse intense constituent son identité. Il traverse les époques et les continents, le Sud se l’approprie et il devient le jean méditerranéen, parvenant presque à nous faire oublier son origine, la Chine révolutionnaire maoïste. Celui qui était réservé à la classe ouvrière inspire aujourd’hui jusqu’aux créateurs de haute couture. Confortable, solide et intemporel, pour bricoler à la maison ou impressionner au bureau, c’est un sans faute en toute situation. Voici notre sélection spéciale workwear de créateurs et marques du Sud pour nous redonner l’élan nécessaire au travail.

Allez les bleus

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-LetLouise-Cartables

L & Louise, les lettres de noblesse de la maroquinerie vegan

Porté par un vigoureux vent corse, le workwear redore victorieusement son blason en cet avant-printemps 2022. À toutes les femmes de tête, L & Louise dédie sa ligne exigeante d’accessoires tout prêts à collecter les lauriers de la réussite. Conçue à base de fibres de pommes, cette noble collection de haute maroquinerie vegan et remarquable a fière allure, affichant son panache green dans une gamme de couleurs triomphantes. Précisons au passage que l’étymologie germanique du prénom Louise associe les mots gloire et combat. C’est dire. Plus qu’un nouveau it-bag, voici donc notre héraut de la saison et des suivantes, à qui nous souhaitons d’être légitimement couronné de succès.

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-Stylos-de-luxe

Vous avez dépassé votre temps d’écran, passez donc au stylo

À taper sur nos claviers comme des forcené·e·s, on en oublie comment bien tenir sa plume pour écrire un mot (même si sa chandelle n’est pas morte). On perd le coup de main, écrire devient une souffrance et le verbe lui-même se vide de sens. On se reprend heureusement, avec ces maisons du Sud, gardiennes des plus beaux instruments d’écriture. Plus qu’un retour au travail, cette semaine, faisons un retour aux sources avec quelques nobles outils qui donnent envie d’éteindre les écrans pour rallumer notre flamme littéraire et humer l’odeur de l’encre et du papier.

All Write!

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-L'autruche-et-le-Colibri-Podcast

Pour mieux ouvrir les yeux, commencez par les oreilles 

Cette semaine, on reprend le travail en adoptant de bonnes habitudes. Pour ça, Delphine nous sort la tête du sable avec son podcast indépendant L’Autruche & Le Colibri, destiné à celles et ceux qui, comme elle, ont envie de tout changer et s’en donnent les moyens. Rassurez-vous, pas de sermon, de longs discours ou de leçons, mais plutôt des conseils, témoignages et recettes pour un quotidien responsable et plus vi(v)able. Déjà 7 épisodes et 1 bonus surprise dans lesquels elle décrypte avec légèreté l’actualité et guide les apprentis colibris sur la voie de la vertu sur Terre.

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-pack tonus

Notre nouvelle tactique ? La nutraceutique

Nutri&Co est le spécialiste de la nutraceutique ou, si vous n’avez pas fait pharma, les compléments alimentaires. Basé à Aix-en-Provence, le labo fabrique des formules bio, véganes et naturelles pour soutenir nos journées super busy. Dans notre cartable (voir plus haut), on glisse le Pack Tonus, composé de magnésium et de vitamines bio-actives, pour lutter contre la fatigue mentale et musculaire. On ajoute le Pack Concentration, bourré d’oméga-3 et de ginseng pour un coup de fouet rapide et durable qui booste les performances et la mémorisation. Et parce que, selon le credo de Nutri&Co, il vaut mieux prévenir que guérir, allez surfer sur le site, dans la gamme Santé, Beauté ou Sport, vous y trouverez des tas de bonnes idées pour rester motivé·e.

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-pexels-cleyton-ewerton

On retourne au boulot mais, si possible, pas en auto

Ce retour potentiel au bureau ravive l’angoisse des bouchons. Porté par l’odeur des hydrocarbures, le stress monte et la journée n’a même pas commencé. Et si on laissait l’auto pour faire tomber le stress et le réchauffement climatique ? Ex : pour nous déplacer, fions-nous à ces 3 applications. 1. Zou !. L’app mobile du réseau de transport en commun de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur permet de trouver le bon itinéraire, consulter les horaires des bus en temps réel et acheter vos tickets à l’unité. 2. Citymapper. Créée en 2011 par Amat Yusuf, ex-Google, l’app propose aux marseillais et monégasques plusieurs itinéraires détaillés pour un même trajet, et couvre à peu près tous les transports existants, avec calcul de la durée à l’instant T. 3. Moovit. Fondée sur un principe collaboratif, l’app permet de connaître toutes les informations sur les transports urbains (horaires, trafic, plan des réseaux, planificateur de trajet) sur la base des informations renseignées par sa communauté d’utilisateurs. Voilà des transports pas communs.

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-Team-SOUNDFORMIND

Comment chasser le stress par les oreilles (décidément)

Si les compléments alimentaires n’ont pas suffi, Soundformind arrive à la rescousse. Dans vos oreilles, des bruissements de feuilles dans la forêt, le roulis lointain des vagues dans les calanques ou les rumeurs d’animaux sauvages dans la jungle. Avec ses ambiances sonores enveloppantes, l’application de streaming audio 3D binaural vous transporte en terres paisibles pour une immersion qui favorise l’apaisement, le dé-stress et la concentration. Derrière le projet, les marseillais Jean-Claude Menghi et Benoit Viguier, qui ont mis leurs compétences digitales et sonores au service du bien-être. Ils partent eux-mêmes à l’aventure, capturer le son parfait, qu’ils accompagnent d’instruments à vent, cuivres et sons de synthèse analogiques. Appli à télécharger gratuitement ici. Et 2,99 € par mois pour un accès illimité à la bibliothèque de quiétude infinie.

publi insta

Covid 19 ne dépassera peut-être pas 22 mais VIH est toujours là

“Silence = Death”, cette affiche new-yorkaise reprise par Act Up-Paris, association militante de lutte contre le sida, frappe toujours fort quatre décennies après sa conception. Entre regard rétrospectif et recontextualisation contemporaine, l’exposition du Mucem redonne à la lutte toute son actualité : « L’épidémie n’est pas finie ! ». 440 objets et œuvres parlent du VIH/sida, dont 300 pièces issues des collections du Mucem, retraçant l’histoire sociale et politique du rétrovirus, des premières mentions dans la presse américaine en 1981 à nos jours, en passant par la découverte de traitements plus efficients et les avancées qu’elle a rendu possibles en termes de droit. L’exposition témoigne de l’impact de l’épidémie sur la société, à l’échelle locale et mondiale, du combat qu’elle engendre, des victoires et des reculs qui jalonnent ses évolutions, et les traces profondes qu’elle laisse autour de nous. Une exposition importante, à voir jusqu’au 2 mai.

Crédit photo: © Act Up-Amsterdam, affiche, 2000-2013. Mucem. Act up-Paris ; photo : Mucem.

Gkc13W7sS1ynwS6yVkYG6g-Sudnly-Newsletter-Expo La Table un art français-Kees Van Dongen Assiette à dessert Coq - Porcelaine dure

La Table est un art français bien (et bon) vivant

Patrimoine français par excellence, la table est un témoignage majeur, artistique et culturel de nos évolutions sociétales. Après la guerre, la généralisation du travail des femmes modifie radicalement le rapport à la table, les pratiques culinaires et fait disparaître certains rituels. À travers 400 objets et œuvres, l’exposition La Table Un Art Français Du XVIIe siècle à nos jours, proposée par le Département du Var, est un véritable voyage dans le temps mettant en lumière l’évolution des arts décoratifs, au rythme des grandes innovations et événements marquants. Vous avez jusqu’au 6 mars pour passer à Table à l’Hôtel Départemental des Exposition du Var.

Crédit photo: © Kees Van Dongen Assiette à dessert : Coq – Porcelaine dure. Manufacture L. Bernardaud et Cie, Limoges. Entre 1937 et 1947. Photo © RMN-Grand Palais (Limoges, musée national Adrien Dubouché) / René-Gabriel Ojéda © Van Dongen : © Adagp, Paris, 2021.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine, qui nous remet en mémoire un autre acronyme couronné : TCB. Car en effet, il est temps de revenir aux affaires et de le faire bien. Enjoy!