news s02 14/01/22

Édition du 14 janvier 2022

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter

14.01.22, N°96

Cette semaine, l’injonction de sobriété que porte le mouvement Dry January nous évite paradoxalement de sécher lamentablement, face à l’écran blanc de notre absence d’inspiration. Merci donc à lui de nous donner matière à réfléchir sur les cosmétiques solides, nous extasier devant le charme des bouquets de fleurs sèches, siroter les mélanges lyophilisés pour infusions aux vertus digestives. Restons donc au sec et buvons sans alcool (enfin, essayons).

Solutions à DocksCe week-end, deux événements pour la jouer solidaire aux Docks Village à Marseille. 1. La Grande Braderie de la Mode avec une avalanche de pièces de marques françaises à -50 et -70 %, dont les bénéfices iront à AIDES, l’association de lutte contre le sida. 2. L’exposition Femmes entrepreneuRS organisée par FASK, ponctuée d’ateliers, afterworks, et rencontres sur la gestion d’entreprise.

Danse à Mougins : Samedi 15 janvier à Scène 55 à Mougins, Éric Oberdorff chorégraphe de la Compagnie Humaine, associée à Scène 55 jusqu’en 2025, présente Les glaneurs de rêves. Un spectacle électrique entièrement féminin qui s’inspire de l‘œuvre autobiographique de Patti Smith, où danse, guitare et chant lyrique se mêlent, sur une musique rock et baroque.

Grimaud de tête : Du 20 au 23 janvier, les Nuits de la lecture reviennent pour une sixième édition, sur le thème inspiré de Victor Hugo « Aimons toujours, aimons encore! ». Dans toute la région, animations, ateliers, lectures se succéderont. À Grimaud par exemple, un concert littéraire aura lieu dans la Médiathèque le vendredi 21 janvier, où textes et poèmes seront “chantés, scandés, slamés, lus avec passion et amour, désir et fureur ».

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Les Sauvage-photo Loïc Thébaud

Retour à notre mantra 2022 : vive Les Sauvage

Le sauvage a l’art de tout mettre à sac. En 2007, épaulée par sa sœur aînée, Annick décide de créer sa propre marque d’accessoires de mode et de décoration, choisissant pour bannière (et ligne de conduite induite) son propre patronyme natal, Sauvage. En tissus vintage patiemment chinés, tapisseries et canvas, cuir et autres matériaux recyclés, Les Sauvage conçoivent, comme autant de pièces uniques ou de séries éphémères, des sacs, pochettes et coussins aux imprimés et motifs naturels, et des ouvrages féminins au parfum vernaculaire, tirés des arts et traditions populaires. Au passage, elles savent jouer avec légèreté du télescopage des époques et des styles, du contraste des matières. Chacune de leurs créations allie un plaisir d’usage bien d’aujourd’hui et un esprit artisanal riche d’une culture artistique éclectique, produisant, au fil de leur inspiration, des fragments de poésie à collectionner.

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-MMM-OpenMyMed-2020-Flore-GDL-2

Le Fonds de Dotation de la MMM cherche ses futures pépites

Pour la deuxième année, le Fonds de Dotation, nouvelle incarnation de la Maison Mode Méditerranée qui poursuit sans faiblir 30 ans d’engagement pour la création, invite les talents de mode issus du bassin méditerranéen et d’Afrique francophone à candidater pour décrocher un accompagnement financier et stratégique sur deux ans. Parmi les candidatures attendues, le jury choisira les marques, créateurs, chercheurs, et professionnels émergents qui auront la chance de gagner l’une des six bourses proposées cette année. Pour candidater, c’est jusqu’au 7 mars, sur dotationmodemed.fr.

Crédit photo: © Flore Girard de Langlade, lauréate du concours MMM Open My Med Prize 2020/2021, et soutenue par le FD_MMM.

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Artcurial-The last One » de Rolex-176_BT211143_016_BRI__RVB HDef

Objets de désir d’Artcurial à Monaco

La Maison Artcurial retrouve l’hôtel Hermitage Monte-Carlo, du 15 au 19 janvier, pour une prestigieuse exposition et vente aux enchères de luxe. Objets iconiques de collection signés Cartier, Van Cleef & Arpels et Boucheron ou plus rares et pointus comme Wiese, Gilbert Albert, Verdura et David Webb. Côté horlogerie, c’est « The last One » de Rolex qui nous fait de l’œil, sa rareté n’ayant d’égal que son brio, qui la relie au poignet du dernier scaphandrier de la mythique Comex. Pour un coup de cœur plus urbain, on peut repartir un sac Hermès à la main, à s’adjuger parmi des Birkin, Kelly et Constance aux nuances raffinées de cuirs et peaux exotiques, ou préférer un Timeless de Chanel ou Speedy de la maison Louis Vuitton. Définitivement collector.

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Pour une routine beauté sans polluer, voici quelques solides arguments

Cosmétiques : passons au dry et pas seulement pour January

Puisqu’il est question de Dry January, penchons-nous sur les cosmétiques et soins non liquides. Composant principal dans nombre de nos produits de beauté, l’eau est l’une de nos ressources les plus vitales et fragiles. Urgence écologique oblige, les fabricants, labo et maisons de beauté du Sud – sans doute plus sensibles à la question de l’eau – se lancent le double défi de protéger notre peau et l’environnement. Shampoing solide, pain lavant, déodorant en stick, dentifrice en poudre et autres produits water free, un courant à adopter pour une routine beauté exemplaire.

J’adopte aussi sec

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Bouquet-de-pampa-roseau-et-fleurs-séchées-Virginie-Ovessian.

Maison : le charme fou du dry

La preuve par Fleurs d’Arles, aperçue justement chez Provisions à Marseille (dont nous vous disions le plus grand bien la semaine dernière). Depuis 3 ans, Marie Varenne cultive des fleurs méditerranéennes sur son lopin de campagne arlésien, dans le plus grand respect de la terre : semences reproductibles et paysannes, plants biologiques, engrais naturel, paillage… Dans ses bouquets, plantes de la garrigue, graminées des prés de Crau et feuillages des sous-bois s’entrelacent avec maitrise. Fraîches ou sèches, ses compositions florales sont à l’image de la nature du Sud, joyeuse, pleine de charme, solaire et surtout, sauvage (notre mantra 2022 !).

Crédit photo: © Virginie Ovessian

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Petit-Béret-Juillet-@colinolivero-14

Il nous fait aimer Dry January : chapeau Le petit béret !

En plein cœur de l’Occitanie, Le Petit Béret se débrouille comme un chef pour créer des boissons sans alcool qui restituent l’essentiel des propriétés gustatives et les bienfaits du vin avec, à sa tête, un entrepreneur du Sud, déterminé à secouer le marché, et le meilleur sommelier de France. Entre performance, éthique et valorisation de la filière agricole régionale, tirons notre chapeau à cette jeune marque qui fait rimer ambition et santé.

Crédit photo: © @colinolivero

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-obepine-x-accent

Obépine x L’Accent : les nouvelles vertus du dry

L’Accent Cosmetics, la marque de cosmétique éthique, nous fait aussi du bien à l’intérieur. En s’associant à Obépine, entreprise artisanale de thés et infusions, elle nous souffle Équinoxe, la tisane qui restaure son équilibre à notre organisme. Ses saveurs délicates de châtaignier des Cévennes, menthe poivrée, sauge et réglisse, ses propriétés digestives et anti-oxydantes font de cette poudre magique le secret pour alléger une fin de repas ou des lendemains de fête (au cas où vous n’auriez pas suivi à la lettre Dry J).

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-Tuba x Cache, Sashimide Dorade

Caché planque chez Tuba à Marseille

Le temps d’un week-end (celui-ci, dépêchez-vous), les chefs Sylvain Roucayrol et Paul-Henri Bayard troquent le Père Lachaise et Caché, leur repaire parisien (presque) confidentiel, contre le village des Goudes et le cadre au-bout-du-mondiste de Tuba qui les accueille à bras ouverts, pour deux déjeuners twistés au bord de l’eau. Retour au soleil pour Sylvain Roucayrol originaire du sud de la France, qui va démontrer son sens de la Méditerranée pour régaler ses 50 happy few. Au menu, du poisson dans tous ses états et des desserts aux saveurs d’hiver. Sans oublier (et tant pis pour Dry J), une sélection de vins par le sommelier de Caché et les cocktails signatures du barman de Tuba. Réservez vite.

Crédit photo: © Tuba x Cache, Sashimide Dorade.

Vs8WNAscTbiuvONT0hQAgA-Sudnly-Newsletter-La Respiration D'un Monstre Tapi Au Fond Des Profondeurs-Matt Coco

À Aubagne, rencontrez le monstre des Pénitents noirs

L’artiste Matt Coco expose « La Respiration D’un Monstre Tapi Au Fond Des Profondeurs », au Centre d’Art Contemporain Les Pénitents Noirs. Objets, dessins, pièces sonores, et constructions forment des décors chaotiques pensés in situ et qui s’inspirent de l’architecture, de l’histoire et de l’acoustique du lieu. Les matières choisies – papier, carton plume, bois, argile, céramique – laissent un sentiment de légèreté suspendue, de fragilité, d’inachevé, comme si, à tout moment, tout pouvait s’écrouler. Quel est ce monstre tapi dans le noir ? Pourquoi ces paysages sont-ils ravagés ? Catastrophe humaine ou naturelle ? Toutes les réponses jusqu’au 30 avril.

Crédit photo: © Matt Coco, « La Respiration D’un Monstre Tapi Au Fond Des Profondeurs » au Centre d’Art Contemporain Les Pénitents Noirs.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine, librement inspiré par la capitale de la Côte d’Azur qui, en attendant d’être un jour prochain celle de la culture, a déjà raflé le titre du plus grand commissariat en Europe. Un peu sec mais ça doit être janvier. Enjoy!