news s01 07/01/22

Édition du 07 janvier 2022

Design sans titre

07.01.22, N°95

La 21e année du 21e siècle ne nous ayant réservé ni Black Jack (les amateurs de casinos apprécieront), ni 4.21 (les habitués du bistrot aussi), passons au millésime 22 qui résonne étrangement comme une alerte. Urgence n°1 : réapprendre à rêver, après des mois d’injonctions sanitaires paralysantes. Urgence n°2 : retourner à l’état sauvage. Entendre, réapprendre les leçons de la nature, retrouver notre humanité essentielle, où le cœur réchauffe la raison. Inspirons-nous des artistes, esprits créatifs et belles âmes avec, pour commencer, un exemple historique (à lire ici) qui nous souffle notre première image de l’année et matière à espérer. Tous nos vœux donc pour une année sauvage et légère.

Carros royalJusqu’au 5 février, Trajectoires, le festival imaginé par le Forum Jacques Prévert à Carros réunit désormais Nice, Grasse, Cannes, Mougins et Mouans-Sartoux avec 14 spectacles de théâtre, danse, marionnettes, performances, à l’échelle du département et à l’écoute du monde d’aujourd’hui.

Hubert Weibel au Dojo (rattrapage) : Samedi après-midi, rendez-vous au Dojo, 22 bis, bd Stalingrad, sur le port de Nice pour une visite privée de l’exposition de l’artiste Hubert Weibel, « Ceux qui trinquent ont soif », hommage posthume à un artiste figuratif dont l’œuvre mérite amplement d’être redécouverte.

St Tropez va piano : Jeudi 13 janvier dans le silence hivernal et apaisant de Saint-Tropez, à l’occasion de la sortie de son nouveau disque, la pianiste Laurianne Corneille nous invite à un interlude d’hiver le temps d’un concert au Cinéma Théâtre de la Renaissance où l’on savourera la finesse de son répertoire classique.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-Newsletter-Occitane-Amande

Donnez des amandes à votre peau (elle appréciera)

L’Occitane poursuit son chemin vers la naturalité. Son nouveau principe Clean Charter – qui garantit 95% d’ingrédients d’origine naturelle et biodégradables – vient rebooster sa gamme historique de soins à l’amande. Lancée dans les années 70 en soutien aux agriculteurs mis à mal par la rudesse inédite de l’hiver 1956, elle contribua à réimplanter l’amande en Provence. Aujourd’hui, c’est avec Jean-Pierre Jaubert, amandiculteur expert à la tête d’un domaine de plus de 80 hectares, que la marque a repensé sa gamme. Résultat, cinq pures merveilles pour prendre soin de sa peau et adoucir l’air du temps. Mettons-nous à l’amande.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-Sericyne

Cocons de soie purs pour un chez soi tout en douceur

Au cœur des Cévennes, des champs de mûriers abritent des vers à soie industrieux, sélectionnés pour la grande qualité de leur fil. Selon un protocole mis au point par Sericyne, premier producteur français de soie, les petits ouvriers déposés à la surface de moules hémisphériques activent leur précieux pouvoir et réalisent, sans effort ni contrainte, des objets 3D à la matière aussi étonnante que divinement douillette, retravaillés à la main par les artisans de la maison. Une innovation brillante qui réhausse en poésie flacons et boîtages luxueux autant que nos intérieurs cocoonés.

Crédit photo: © Flore Girard de Langlade, lauréate du concours MMM Open My Med Prize 2020/2021, et soutenue par le FD_MMM.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-Newsletter-Provisions Marseille

Provisions pour l’hiver (le printemps, l’été et l’automne aussi)

Avec ses étagères scrupuleuses et miraculeuses, Provisions Marseille nous fournit le kit de survie à un hiver hostile. Dans l’épicerie exemplaire, on trouve des produits finement sourcés, locaux avant tout. Salaisons, fromages, épices, pains, viennoiseries et autres douceurs le disputent aux jus, hydromels et vins de choix. On y trouve aussi quantité de livres, céramiques, objets déco artisanaux, des brassées de fleurs et d’autres surprises qu’il nous tarde de découvrir. Il y a bientôt 1 an, Jill Cousin et Saskia Porretta imaginent cette vitrine multiple et engagée pour perpétuer l’âme de l’iconique Librairie Maurel, dont elles occupent désomais les murs. Un lieu simple et chaleureux où tout est bien choisi pour cuisiner, se divertir, se cultiver, décorer sa maison. Si elles avaient une chambre en plus, on y passerait bien l’hiver.

Crédit photo: © Louise Skadhauge.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-newsletter-La Grangette - herbe aromatique et main 1 - (c) Shortcut RP - Eric Mercier

La maison de la culture

Thibaut Pradier a un rêve : qu’un jour, chaque foyer atteigne l’autosuffisance alimentaire. Pour l’accomplir, il se rapproche des designers Pininfarina avec qui il signe La Grangette, un potager d’intérieur connecté et responsable. Choisissez vos aliments parmi une collection de 43 plantes et herbes, le reste il s’en occupe. Nourries par leurs petits cocons végétaux, les graines bio s’épanouissent, tout en économisant 90 % d’eau de plus que l’agriculture classique. Disponible en précommande dès maintenant sur lagrangette.com.

Crédit photo: © Shortcut RP – Eric Mercier.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-newsletter-Pantone x Meilland Richardier

Le Pantone 2022 fleurit dans le jardin de Meilland-Richardier

Si vous ne voulez pas que votre jardin au printemps soit so last year, branchez-vous vite sur Very Peri. Ni parme, ni mauve, ni lie de vin, le Pantone millésime 2022 est un mélange envoûtant de bleu pastel réconfortant et d’un audacieux violet. Pour l’assortir comme il se doit à vos plantations et autres feuillages sombres de rigueur, Meilland Richardier, jardinerie historique née en 1867, est le bon choix. Experts en roses extraordinaires, les Meilland, Francis, auquel succède son fils Alain, créent leurs propres variétés, aux couleurs subtiles et aux robes délicates, dans leur centre de recherche d’Antibes, où naissent des créations parfois en hommage à des personnalités célèbres. Parmi elles, la Charles De Gaulle ® Meilanein, dont la teinte particulière lui vaut d’être so 2022. Mais, rassurez-vous, cela n’a rien de politique.

Crédit photo: © rosier Charles De Gaulle, rosier Claude Brasseur, dahlia décoratif Prestance et glycine Sinensis Bleu, ® Meilanein.

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-newsletter-La Cueilleuse Sauvage

Nos amours de sauvages

Pour débuter l’année, voici donc notre plus belle bande de sauvages. Ne vous méprenez pas, c’est pour nous le plus beau des compliments. Sauvage, comme l’âme du Sud ardente, créative, passionnée, voire engagée, au tempérament original et courageux qui sait s’aventurer, hors des chemins balisés. Loin des strass et des clichés, le sauvage est audacieux, authentique et sans détour, il ne se laisse pas influencer par les modes et les tendances. Il crée dans le respect de ceux qui l’entourent et de sa maison, dans le respect de la nature avec laquelle il vit au diapason. Pour redécouvrir les vertus de cette vie, venez vite rencontrer – et aimer – nos sauvages.

Crédit photo: © La cueilleuse sauvage.

Let’s get wild

35QlaQH9TXOu2gvZTGLB2Q-Sudnly-newsletter-Marcel Duchamp, Obligation de cinq-cent francs

D’Alexandrie à Monaco, par les voies les plus inattendues

Plus qu’une exposition à la Villa Sauber, Alexandrie, le grand détour nous invite à un voyage à travers une histoire de la Méditerranée que l’on méconnaît, loin des événements nationaux et dates officielles. Elle nous conte le parcours d’artistes, « leurs rencontres, et le foisonnement de leurs interactions et de leurs influences », met en dialogue deux cités portuaires, Monaco et Alexandrie, deux villes-mondes qui incarnent une forme de poésie cosmopolite, et que des liens presque secrets rapprochent : les ballets et spectacles (post)orientalistes, le surréalisme méridional, la faune et la flore, l’érotisme féministe, le développement urbain, la vie nocturne. Une belle circumnavigation à s’offrir jusqu’au 2 mai 2022.

Crédit photo: © Marcel Duchamp, Obligation de cinq-cent francs (n°27), 1924. Collage avec photographie de Man Ray sur une lithographie / Collage with a Man Ray photograph on a on lithography 31 x 19,5 cm. Collections de S.A.S. le Prince de Monaco. Photo : © G-Mouflet – Archives du Palais Princier de Monaco © Association Marcel Duchamp / Adagp, Paris 2021.

Et pour finir, notre bonus musical de la semaine, romance aussi suave qu’élégiaque qui conte, elle aussi, une fascinante histoire de sauvage devenue depuis un classique immortel. Enjoy!